Élections étudiantes 2012 : Ésprit Dauphine

Logo Esprit DoParce que La Plume Dauphine est une association démocratique, elle donne la parole ce week end aux trois principales listes étudiantes qui se présentent aux élections du mardi 13 novembre. Aujourd’hui, c’est Baudouin Delcampe, représentant de la liste Esprit Dauphine, qui conclut cette session d’interviews qui aura poussé chacun de nos lecteurs, je l’espère, à s’exprimer dans les urnes demain.

Quel est le bilan de l’action étudiante dans l’Université au cours de ces deux dernières années?

  • d’un point de vue pédagogique: modification du calendrier pour les L3, MSO et L3 MIDO (rattrapages en juin), lancement du parcours langue en L1 qui permet aux étudiants de choisir une deuxième langue (hors-option) en plus de l’anglais dès la première année (il était temps).
  • sur l’internationalisation des cursus: mise en place de double diplôme (Dauphine-UQAM (Québec) pour les Gestions), dans le cadre de PSL* il est important de comprendre que les partenariats réalisés avec l’ENS, par exemple, n’ont pas pour objectif que les Dauphinois se trouvent tous une passion soudaine pour la recherche , c’est un pari sur le moyen terme qui permettrait à Dauphine d’accueillir ces élèves afin qu’ils puissent réaliser leur thèses dans le cadre de Dauphine et ainsi participer à notre reconnaissance au niveau international.

 

Quels sont les principaux enjeux des élections à venir?

Notre université est face des choix stratégiques importants actuellement. Pour que les Dauphinois soient de plus en plus compétitifs après leur passage à Dauphine, il y a deux manières de procéder, soit on essaye de jouer dans la cour des grandes écoles en adoptant les mêmes structures et manière de fonctionner et dans ce cas la je pense que nous n’avons pas grand chose à gagner à nous retrouver dans les classements «Challenges» and Cie, soit on reste dans un schéma classique d’université parfois malheureusement pas assez tourné vers la mobilité, je pense qu’il y a du bon à prendre dans les deux structures sans perdre pour autant notre âme. C’est la stratégie de Dauphine dans le cadre de PSL* et pour les conditions d’étude dans l’attachement à l’enseignement en groupes restreints d’étudiants dès les premières années par exemple.

 

Quelle est la mesure principale qu’Esprit Dauphine souhaite mettre en avant dans ces élections?

Nous travaillons toujours pour l’amélioration de nos conditions de vie et d’étude qui se traduit dans une multitude de projets pour chaque département, ainsi que celle du diplôme dauphinois mais pas à n’importe quel prix entendu au sens propre comme au figuré… Afin de renforcer cette reconnaissance, une des mesures qui nous tient vraiment à cœur est de donner la possibilité aux L3 de partir au moins 6 mois à l’étranger pendant leur année, c’est un projet conséquent étant donné qu’il doit prendre en considération toutes les spécificités des parcours (Maths comme Gestion ou Ecoapp) mais qui vaut le coup d’être porté en conseil.

 

Pourquoi l’aspect apolitique est-il si important aux yeux d’Esprit Dauphine?

Esprit Dauphine a été crée en réaction au travail des « syndicats étudiants » à Dauphine, je vous réponds donc en réaction au travail de ces syndicats pour Dauphine. Le problème des syndicats est qu’ils ne sont que peu préoccupés par les problématiques étudiantes au jour le jour (sauf pour le sèche-mains homme de la BU je vous le concède !), ce que je vois c’est qu’en conseil ils ne sont pas là s’ils n’ont pas la majorité et leur bilan est malheureusement bien faible, ils pourraient réimprimer les mêmes flyers tous les deux ans je pense, on n’y verrait que du feu ! J’ai l’impression qu’ils sont davantage là pour faire de Dauphine un bastion de leur combat syndical que pour s’occuper de la « base » de Dauphine à savoir l’amélioration de la reconnaissance de notre diplôme ainsi que celle de nos conditions de vie et d’étude

 

N’y a-t-il d’ailleurs pas une forme d’hypocrisie dans le sens où les étudiants élus à Dauphine seront amenés à voter pour des syndicats politisés lors des élections étudiantes nationales?

Notre indépendance n’est pas qu’une façade nous allons plus loin étant donné qu’Esprit Dauphine travaille de cheville avec PDE (Promotion pour la Défense des Etudiants), liste indépendante nationale représentée au CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la recherche) qui regroupe des représentants de «mono-disciplinaire» (Chaque filière disciplinaire a une association qui la représente: la FNEB pour les mathématiques et UNEG pour les gestions notamment). PDE nous permet, outre des conseils pour des problématiques de vie étudiante au quotidien, de former nos élus au travail des conseils dans lesquels ils représentent les étudiants de Dauphine par l’organisation régulière de séminaires par exemple.

 

Comment expliquer l’écrasant succès d’Esprit Dauphine tous les deux ans?

D’abord par un soutien sans faille des associations que nous défendons depuis toujours parce qu’elles concourent à la reconnaissance et à l’attractivité de Dauphine. Nous travaillons depuis le milieu de l’année dernière avec l’administration pour la nouvelle charte des associations qui a été votée en CEVU le 9 octobre dernier afin de promouvoir les initiatives étudiantes et ne pas s’enfermer dans les réactions parfois démesurées suites aux évènements d’octobre dernier (dissolution de la JAPAD, ndlr). Ensuite par une mobilisation des étudiants afin qu’ils se rendent compte de l’importance de la représentation étudiante en dehors de préoccupations nationales soi-disant « supérieures » aux intérêts des dauphinois.

 

Est-ce sain, démocratiquement parlant, qu’une liste recueille 80% des voix à chaque élection?

La démocratie sous-entend dans un premier temps la possibilité de donner à tous l’expression de son opinion et dans un deuxième temps la représentation de cette opinion. Esprit Dauphine a pour but de représenter les intérêts de tous les dauphinois sans distinction, c’est aussi pour cela que nous prêtons autant d’attentions aux conseils départementaux (MIDO, LSO, MIDO) que les conseils centraux (CA, CEVU, CS), ce qu’il faut comprendre c’est que nous ne sommes pas là que pour valider/invalider une politique de moyen et long terme au Conseil d’Administration comme c’est le cas pour d’autres listes, nous voulons être force de propositions et pour cela nous choisissions des étudiants qui sont prêts à s’engager. La possibilité de représenter les étudiants à Esprit Dauphine n’est pas un due, elle se mérite !

 

Pour finir, pourquoi voter pour la liste Esprit Dauphine et pas pour une autre?

Parce que nous sommes porteurs d’une légitimité par notre présence et notre travail en conseil qui nous permet de proposer des projets concrets et cohérents pour les Dauphinois et surtout parce qu’il n’y a qu’une seule chose que l’on n’oublie pas en quittant Dauphine : L’Esprit Dauphine !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*