Dauphinois : une envie de vacances ?

Dans le dernier numéro, la dauphinoise te proposait de découvrir les 10 commandements du bon dauphinois. Mea culpa, j’en ai oublié un.

Commandement n°10 (bis)
Des vacances de Toussaint tu n’auras pas.

Et oui ! Pendant que nos chers amis lycéens, de prépa ou d’autres facultés se dorent la pilule, nous, dauphinois sommes en train de trimer au travail.
Se plaindre, nous le faisons. Qu’est-ce qu’on OSE nous répondre ? « Vous avez eu quatre mois de vacances ! ». C’en est trop, le dauphinois ne se laisse plus faire !

Toujours au petit soin avec ses élèves anxieux et travailleurs, notre administration a mis en place une semaine de 《glande aménagée》 pour les DEGEAD 1 et 2. Pardon, peut être me suis-je mal exprimée, je parle ici de la fameuse semaine de consolidation.

La dauphinoise a une petite pensée pour les DEMI2E qui sont apparemment les grands exclus de cette faveur administrative…

A ce moment là, toi dauphinois, tu te dis «ENFIN une semaine de vacances » sachant qu’en plus, tu vas pouvoir charrier tous tes amis qui reprennent les cours demain. Grasse matinée, soirées, sport pour éliminer le Crous Express (il faut avouer que c’est l’endroit où il y a le moins de queue pour manger le midi ! )… te voilà en train de passer des vacances P-A-R-F-A-I-T-E-S et reposantes.
Mais c’est sans compter l’esprit sadique de nos chers professeurs.

Retour à la réalité :

DEGEAD 1, tu auras le droit à ton premier partiel dauphinois à la fin de la semaine de consolidation…et en plus un samedi. En trois mots : Bienvenue à dauphine !
DEGEAD 2, cinq C.C, trois exposés, deux dissertations, une fiche de lecture en GEC t’attendent à la « rentrée ».

Voulant toujours terminer mes chroniques par un message d’espoir et non fataliste, j’aimerais te dire, dauphinois : ne t’inquiète pas, le rythme est intense mais tu auras de longues vacances à la fin de l’année. Pour te rassurer, une promesse : les vacances de Noël vont arriver vite.



Capture d’écran 2015-10-30 à 15.59.24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*