Destination Edimbourg #3

C’est à la suite d’un road-trip familial de presque un mois principalement en la splendide Ecosse que j’arrive à ma destination finale : Edimbourg. Les Highlands, le nord de l’Ecosse, l’île de Skye et surtout mes îles préférées, celles de Lewis et Harris avec leurs paysages époustouflants et plages de rêve…  cela annonce la couleur de l’Erasmus…

Pourtant trois semaines avant mon arrivée obligatoire à Edimbourg, j’apprends que l’université d’Edimbourg n’a pas pu mettre à ma disposition un logement dans une résidence universitaire. Au courant que je n’étais pas prioritaire en raison de la durée du semestre et du pays de provenance, j’étais pourtant assez confiant suite à des échanges de mails me confirmant l’augmentation du nombre de logements pour les étudiants dans mon cas. S’en suivent de laborieuses recherches pour finalement trouver mon logement. Alors même que je demandais les données bancaires afin de faire un virement à ma résidence, je me suis rendu compte que le manager de la résidence était un homonyme d’une figure connue du crime organisé écossais… léger moment de doute.

J’étudie à The University of Edinburgh seulement trois matières. Parmi ces trois cours, un seul exige un véritable travail continu. En effet, le cours de comptabilité est loin d’être évident : normes différentes par rapport à la France, vocabulaire important à assimiler,. … Mais on tient bon afin rendre fier notre cher Eric, celui qui nous a tant appris.

Ce qui peut être le plus déstabilisant par rapport à Dauphine dans la manière de travailler, c’est la prépondérance du travail personnel, de l’apprentissage par soi-même.

Avec seulement 3 matières pour un total de 9h de cours par semaine, on pourrait imaginer qu’il aisé de voyager.  Or, Ces 9h de cours sont étalées du lundi au vendredi… J’ai même l’honneur que les deux seules heures de cours qui sont des TD pour lesquelles la présence est obligatoire, l’appel y étant fait, tombent respectivement le lundi  et le… vendredi. En réalité, il est quand même possible de s’arranger pour suivre un TD afin de partir en week-end prolongé pour découvrir l’Ecosse ou Dublin par exemple.

 

Délicieuse surprise que fut cette semaine de révisions, cette semaine tant convoitée par certains de nos camarades en L3 restés à Dauphine au S1 ! Une occasion parfaite pour  visiter l’Ecosse, rentrer chez soi pour retrouver le goût d’une bonne chocolatine ou encore parcourir 11 000 km pour aller voir sa copine en Erasmus à l’autre bout du globe. En effet, l’éloignement avec les proches peut vraiment être difficile par moment.

 

 

 

Tu as peur d’avoir froid ? Mets ta doudoune et viens déguster des whiskys des plus tourbés - avec modération évidemment -   et l’autre boisson nationale dénommée Irn-Bru - avec modération également puisque ce soda a le goût du sirop pour la gorge Maxilase…

 

Louis Roy, L3 Gestion

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*