La Plume a testé : l’Expo Milano 2015 !

Cette année, il fallait être à Milan. La ville de la mode et du design ouvre ses portes au monde entier et accueille l’Exposition Universelle 2015, renommée « Expo Milano 2015 ». Cette dernière a débuté le 1er mai et durera jusqu’au 31 octobre sur un site d’un million de mètres carrés. Dépêchez-vous !

L’Italie a choisi pour objet de la gigantesque Expo « Nourrir la Planète, Energie pour la Vie ». Ses visiteurs seront à la fois confrontés au problème de l’alimentation des hommes et au bien être inexistant de notre planète Terre. C’est un véritable enjeu d’actualité : selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) plus de 800 millions de personnes sont sous-alimentées et presque 30% de la population mondiale souffre de malnutrition.

Cette exposition se démarque des précédentes par sa thématique terriblement actuelle mais également grâce à ses caractéristiques originales et novatrices.

En effet, elle va au-delà de la simple exposition - où des centaines de panneaux informatifs tentent d’attirer l’attention - ici, chacun peut participer de manière active. Les pavillons s’efforcent d’impliquer le visiteur à l’aide de jeux interactifs - plus ou moins autour du thème central - sur des supports numériques (tablette, réalité virtuelle,..) ou bien de courts spectacles mais les points restaurations aux saveurs de chaque pays sont bien plus attrayants. Ainsi, vos papilles seront éveillées voir électrisées par ce voyage culinaire autour du monde. A noter que de nombreux événements sont organisés chaque jour : conférences, expositions éphémères, accueil de hauts responsables, concerts de musiques traditionnelles, ateliers dégustations..il y a de quoi occuper sa journée !

Même si le concept et la thématique sont remarquables, certaines critiques doivent être émises à l’égard de cette Exposition Universelle. Il convient de noter que la plupart des constructions sont éphémères et finiront par être détruites, ce qui est totalement paradoxal avec l’idée de défendre un développement durable. S’ajoute à cela la présence plus que douteuse des grandes entreprises de l’agroalimentaire comme McDonald’s et Coca Cola. Ces sociétés défendant les cultures intensives sont complètement inadaptées avec les notions de durabilité et d’équilibre alimentaire que promeut l’Expo. Nombreuses sont les firmes qui se servent du développement durable uniquement comme vitrine. On se souvient sans doute du fameux logo « M » couleur jaune de McDonald’s passé de fond rouge à fond vert pour paraitre plus durable. C’est essentiellement ce point qui enlève une grande part de crédibilité à l’Expo Milano 2015.

On regrettera aussi les sommes importantes à débourser pour goûter aux gastronomies locales et même si l’on devient incollable sur la culture du riz en rizières, on manque cruellement d’informations sur l’agriculture du futur.

Cela n’empêche pas l’attractivité de l’évènement : début septembre, l’Expo Milano avait déjà accueilli 12,2 millions de visiteurs. Il est fort possible qu’à sa fermeture, le chiffre prévisionnel de 20 millions de visites attendues soit atteint.



Les conseils de Mathilde :Les conseils de Mathilde

Comment acheter ton billet ? A l’avance sur internet, sauf si tu es prêt à l’attendre des heures sur place. Pour les fauchés, il existe le billet soirée à 5 euros seulement.

Ce qu’il préparer : un budget bouffe pour goûter à tout. Entre le jus de baobab angolais, le mojito cubain, les karipap malais, les sambosas afghans, les cannoli siciliens, le café made in Burundi et les pains au chocolat à 3 euros ton estomac sera rempli et ton porte-monnaie vide.

Ce qu’il faut apporter : une paire de chaussures sans faille pour survivre à 20km de marche.

De quoi, ne faut-il pas avoir peur ? De faire la queue. Après 1h de sur place sous le soleil direction la Colombie, je suis partie.

Que faut-il faire en premier ? Le pavillon de l’Italie - le plus grand, le plus beau - si tu veux pouvoir y entrer.

Ce qu’il ne faut pas oublier : l’achat du passeport de l’Expo - à faire tamponner dans tous les pavillons visités - et la prise quelques photos souvenirs avec Foody, la mascotte.

Survivras-tu une journée avec une bouteille de 50cl ? Oui, ne t’inquiète pas, il y a des fontaines à eau un peu partout.

Ce que tu n’hésiteras pas à faire : visiter les pavillons des pays qui ne te font pas forcément rêver.

Comment occuper ta soirée ? Arpente des pavillons sans foule et profite du concert des hollandais.

A manquer : le spectacle de l’arbre de la vie dont la durée n’excède pas 3 minutes.

Ce qu’il ne faut pas manquer : ta correspondance en métro…si tu veux retrouver le lit douillet de ton auberge ou de ton 5 étoiles.

Vis ton tour du monde à fond !

Encore une chose, si tu es de passage à Milan, n’oublie pas de manger des panzerroti au Luini, Place du Duomo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*