Dauphine à Doha

Cherchant à donner encore plus d’écho à sa voix au sein du monde sportif, le Qatar s’est fixé un nouvel objectif en tant que moteur du sport international : transformer la société à travers le sport. C’est tout le dessein des Doha GOALS, (Gathering Of All Leaders in Sports), un forum international visant à mettre le sport au service du développement économique et social. Cette première mondiale fut saluée par tous, et Dauphine y fut invitée avec six de ses étudiants pour représenter le sport universitaire français.

qatar-sports-investments-reputation

Avec une réflexion sur de nombreux thèmes (jeunesse, place de la femme, finance et gouvernance générale du sport), des acteurs de tous les bords ont proposé plus de 250 initiatives pour changer le sport et la société. Un des exemples frappants est la proposition de taxation de hauts salaires sportifs pour financer l’accès à des structures sportives dans les pays pauvres.

Cependant pour changer le sport, les décisions ne doivent pas être que politiques. C’est pourquoi le Qatar a convié à Doha non seulement des personnalités politiques mais aussi et surtout des acteurs sportifs (le CIO, des ligues nationales etc) ainsi que des grandes universités internationales, le tout accompagné de certains des plus grands sportifs de notre époque : Carl Lewis, Ian Torp, Oscar Pistorius, François Piennar, Marie-José Pérec ou encore Sébastien Loeb.

Et au milieu des nombreuses universités conviées, Dauphine a été retenue pour représenter le sport universitaire français, avec d’autres écoles déjà en partenariat avec le Qatar : Paris I, HEC et l’ESSEC. Dauphine s’y est d’ailleurs présentée avec un excellent travail de préparation, porté par 6 étudiants de L3, M1 et M2, ainsi que Paul Deshays, directeur du SUAPS. Ce projet dauphinois, sur le thème de la démocratisation du golf universitaire avec une prise de vue de Channel 9, a été particulièrement remarqué et a de forte chance de gagner le concours organisé à cette occasion.

Si c’est une grande occasion pour Dauphine et PSL, qui souhaitent développer un partenariat universitaire avec le Qatar, c’est aussi une chance à saisir pour le sport mondial, le Qatar a d’ailleurs exprimé son intention de partenariat avec l’ONU, pour que les Doha GOALS deviennent prochainement une ONG afin que chaque projet se concrétise.

C’est peut-être un tournant dans l’histoire du sport auquel Dauphine et ses étudiants ont assisté en décembre dernier, et la suite de l’histoire s’écrira dans les prochaines rencontres, notamment le 9 décembre 2013 pour la seconde édition, encore une fois avec Dauphine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*