Chère Marine, tels les ZADistes de Sivens, nous te ferons barrage.

Chère Marine,

Je scrute ta campagne - politique, hein,  tu n’arrives pas encore à avoir des scores « poutinesques » dans la France rurale, encore que … - et je me permets de partager avec toi mon diagnostic.

 

J’ai notamment remarqué que tu t’étais retirée de la présidence du Front National afin de mener tranquillou ta conquête du pouvoir. Excellente initiative : cela te permet de dépasser les clivages mais surtout de te désolidariser de ce parti familial fondé par un certain Jean-Marie Le Pen et ses acolytes connus pour être peu fréquentables. Tu as bien fait Marine, tu n’as rien à voir avec ce fameux Le Pen. Quelle chance en plus de l’avoir quitté juste avant l’annonce de ton remplacement par Jean-François Jalkh – dont « les valeurs » sont celles du FN d’après ton porte-parole Nicolas Bay. En effet, cela aurait été fâcheux d’être associée à ce personnage: il prétend être un expert de la Seconde Guerre mondiale, il semblerait être un nostalgique du « vainqueur de Verdun » qui aurait défendu la France depuis ses palais thermaux à l’aide de son « glaive » et, moins grave, il fait partie des personnes mises en examen pour escroqueries, abus de confiance et acceptation par un parti politique d’un financement provenant d’une personne morale. Encore un coup du Cabinet Noir sans doute et de l’oligarchie. Vraiment dommage qu’il ait refusé cette charge au profit du maire d’Hénin-Beaumont, maire qui se met un doigt d’honneur à défendre la liberté de la presse et à aider les associations qui prennent soin des plus démunis.

Cette semaine, tu t’es déplacée devant l’entreprise Whirpool (saches que c’est à Amiens, même si je pense que tu dois le savoir puisque tu y as sans doute reconnu tes élus locaux qui auraient distribué des pains au chocolat (chocolatines ?), tracts et sifflets). Une visite surprise bien évidemment ! Pendant que « Bébé Hollande » (c’est bien ça l’élément de langage donné par l’équipe de campagne ? corrige-moi si ce n’est pas le cas), prenait le temps de discuter avec les syndicats pour trouver une véritable solution, tu es arrivée comme une fleur. Décidément, tu es tellement efficace que tu as réglé le problème en 1 minute ! Tu as donc pu profiter du temps qu’il te restait, soit 10 minutes, pour prendre des selfies avec tes fans en pleurs, sans doute de joie de te voir (ou c’était peut-être les larmes d’un Fils de France chanté par Saez) … Pourquoi faire des propositions qui ne se limitent pas au simplisme quand on peut faire un shooting photo gratos à Amiens. Le vide aurait-il changé de visage ?

 

 

Dernier point important de ta campagne : ton rapport avec la presse. Selon toi, tous les journalistes vendent leur indépendance à leurs actionnaires. Je suis certain qu’au fond de toi, tu soupçonnes même Valeurs Actuelles de rouler comme les autres pour Macron… Le sarthois disait très justement « ce n’est pas les médias qui décident (…) des questions ». On se comprendrait mieux entre châtelains ?  Mais toi, Marine, tu es hors-système et donc tu ne fais rien comme les autres : thug life ! Tu n’es pas du style à te contenter de coups de com’ comme à Whirpool ou sur un bateau de pêcheur avec ton ami Gilbert à la recherche des dauphins (à défaut d’avoir celle des dauphinois, tu auras peut-être la voix des dauphins ?). Tu aurais des problèmes avec des médias ? Il suffit d’adopter cet adage : « Il ne peut pas y avoir de problèmes avec les médias s’il n’y a plus de médias ». Ainsi, tu boycottes certains médias et choisis tes journalistes : il faut croire que ce n’est ni la carte d’identité ni la carte de presse qui sont nécessaires pour entrer (une carte identitaire à la rigueur…). Tu as bien raison sur un point : on ne peut plus faire confiance aux journalistes et notamment à BFMacron. Toutefois, je note une amélioration sur cette chaîne depuis que Florian Philippot y officie à la fois en tant que chroniqueur, correspondant mais aussi animateur et cela 24h/24 et 7j/7 (même le dimanche … Pourvu que les merdiasses ne découvrent pas ta position antérieure sur le travail du dimanche: en faisant ça, les journalistes feraient le jeu d’Emmanuel Macron). Heureusement que des médias rigoureux, objectifs et indépendants comme Russia Today et Sputnik fournissent une information de qualité contrairement aux médiacrates traditionnels qui se livrent au jeu des « fake news » à ton encontre.

 

« Non, non, non, non, non, non, non, non, non, non » à ce qu’est et ce que représente ce parti, mais aussi « Non » à cette supercherie de programme simpliste rempli de « propositions » qui font office tantôt de blagues, tantôt d’inepties, programme qu’il faudra démonter point par point. Parce qu’on sait d’où tu viens, d’où tu parles, mais aussi ce que tu proposes pour notre pays : tels les ZADistes de Sivens, nous te ferons barrage.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*