Tourtoisie Music te présente le Festival Hors-Contrôle

Hors Controle

Hors de contrôle. On ne te parle pas de ta future semaine au SCUD, mais du tout nouveau festival de l’association Tourtoisie Music.

Fondée sur une idée originale de « Anat’ » et Paul (étudiant à Dauphine en L3 Gestion), l’association réunit une grosse dizaine de jeunes étudiants passionnés autour d’un projet : un média musical différent, promoteur d’une scène vraiment jeune et vraiment d’avenir.

A l’origine, deux jeunes musiciens et un constat : dans les concerts parisiens, on nous ressort toujours les mêmes artistes, dont la nouveauté est usée jusqu’à la corde et pour lesquels le mot « alternatif » n’a d’autre sens qu’une certaine bénédiction des majors du milieu. Et il est temps que ça change. Exit La Femme, on leur préférera LA MOUCHE et son psych-rock barré. Avec Tourtoisie, deux obligations pour être à l’affiche : être jeune et avoir un son neuf. Vous, spectateurs, laissez-vous balader. L’association s’occupe de vous faire voyager d’ambiances en ambiances et vous amène d’un groupe à l’autre comme on raconte une histoire. Partant du postulat que tout ce qui intéresse le mélomane, c’est l’innovation et ce quel qu’en soit le style, le festival Hors-Contrôle a pour simple et unique but de vous faire entendre (et aimer) quelque chose que vous ne connaissiez pas et que vous n’auriez sans doute pas découverte ou appréciée autrement.

Cet évènement est une première pour Tourtoisie Music. Jusque-là, l’association assurait la tenue d’une page Facebook, plate-forme où partager les nouveaux talents dénichés, et a organisé deux concerts dans des bars parisiens. Ce samedi, le collectif veut jouer dans la cour des grands et en totale autonomie. C’est ainsi que le festival est intégralement financé par la vente des places et par une campagne de crowdfunding couronnée d’un large succès. Derrière cette organisation serrée, on trouve une équipe éclectique issue de formations diverses, exigeantes et à fort potentiel organisationnel : Dauphine, Sciences Po, école de management culturel, école de communication, HEC…

Réunir les goûts et les talents pour faire émerger les succès de demain : tout ce qu’on aime !

 

A l’affiche, ce samedi 4 février de 15h à minuit aux Mains d’œuvres :

  • Tomy Lobo, futurs grands de la « power pop » française selon Paul ;
  • LA MOUCHE, barrée et volatile fly family ;
  • CHROMATIK, hip hop jazzé aux beats maestraux et à l’énergie groovy ;
  • KillASon, le plus US des rappeur-beatmaker frenchy, étudiant à Dauphine le jour et future icône du hip hop hexagonal la nuit ;
  • CONTREFACON, groupe électro dont l’avenir au sommet n’est plus un doute depuis que le Figaro a titré sur eux « le nouveau Justice ».

 

MAINSD’ŒUVRES - 1 Rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen,
Ligne 4 Porte de Clignancourt
Ligne 13 Garibaldi
Bus 85, arrêt Paul Bert
Noctilien 14, arrêt Garibaldi

Retrouvez l’événement et la  billetterie en cliquant ici.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*