Dauphinois 2017

Vote, primaires, campagne, présidentielles… Ces mots résonnent de part et d’autres. Effectivement, 2017 approche à grands pas et l’électorat étudiant, représentant 2,39 millions de la population selon l’Insee, n’est pas à négliger. La mobilisation étudiante semble cruciale. Face à cela, le paysage dauphinois a récemment pu remarquer l’émergence de deux mouvements au sein de l’université : Dauphine Avec Juppé et Dauphine En Marche. La Plume s’est entretenue avec ceux-ci.

 

Dauphine En Marche

14316853_1065231913529975_3420680785187001058_n

Depuis la rentrée universitaire, personne n’a pu y échapper, une vaste communication sur Dauphine En Marche a été lancée. Il s’agit d’un mouvement citoyen dont l’objectif est clair : se faire le relais des idées et événements développés par En Marche au niveau national. Mais DEM souhaite avant tout s’imposer comme une véritable association au sein de Dauphine. Le but est avant tout « de se positionner comme une structure qui va permettre aux dauphinois de cultiver une forme d’engagement politique qui portera sur des questions différentes de celles développées par les syndicats étudiants ; dans le sens où elles s’inscriront dans un cadre de réflexion sur les problématiques nationales. » dixit un des membres.

Combien êtes vous dans l’association et il y a t il un profil particulier ?

En un mois, nous sommes passés de 3 à plus de 50 adhérents. Il serait totalement faux de dire qu’il y a un profil type. Certaines personnes ont eu une forme d’engagement politique par le passé que ce soit à gauche ou à droite, certains de nos membres viennent de l’UNEF, de l’UNI, de Dauphine Discussion Débat ou encore Terra Nova ; mais pour la majorité, cela constitue leur premier engagement politique. Tous ont en revanche pour point commun de cultiver une sympathie avec les idées développées par En Marche.

Adhérez -vous tous à un parti ?

Non ! En revanche, dans les formulaires à remplir pour adhérer à DEM, il est demandé à chaque personne qui souhaite s’engager au sein de Dauphine d’adhérer préalablement à En Marche national et/ou aux Jeunes avec Macron.

Quelles sont vos démarches ?

Pour l’instant nous sommes en phase de structuration (rires). Nous avons déposé un dossier de domiciliation auprès de la vie universitaire et allons faire le maximum pour que l’association soit reconnue. Notre objectif premier est donc que la domiciliation soit actée. Ainsi, nous aurons une pleine liberté d’organiser des actions au sein de Dauphine, inviter des intervenants, planifier des rencontres, cafés débats et engager une réelle réflexion au sein de la sphère dauphinoise. Le but est que l’association soit intellectuellement stimulante pour ceux qui y adhèrent.

Quels sont vos liens avec les associations similaires des autres écoles ?

Nous sommes en contact avec Sciences Po, la Sorbonne, Assas mais aussi l’ESSEC, HEC et l’université Paris-Ouest Nanterre la Défense. Nous avons pour projet à terme d’organiser des événements en partenariat avec les différentes antennes étudiantes mais pour l’instant nous cherchons à être reconnu par le conseil de la vie universitaire avant d’engager toute action au sein de Dauphine.

 

Dauphine Avec Juppé

12491903_970867953038637_6936054296736988260_o

En ce qui concerne Dauphine avec Juppé, l’objectif est tout autre. Tout d’abord il ne s’agit pas d’une association mais d’un comité et celui-ci s’affiche clairement, en tant que groupe de soutien au maire de Bordeaux qui porte « un projet cohérent de réformes courageuses, avec une méthode très bien résumée dans son triptyque : apaiser, rassembler, réformer » d’après les membres. Leur principal but à l’heure actuelle est de mobiliser les étudiants dauphinois à aller voter lors de la primaire de l’alternance des 20 et 27 novembre prochains. Ce comité est composé d’environ 6 personnes, dont la moitié sont à l’étranger « mais pouvant bien entendu « AJ-ir » ! »

Faut il faire partie des Républicains pour adhérer à DAJ ?

Absolument pas ! La primaire est celle de la droite et du centre, pas celle des Républicains. Ainsi, chaque personne qui le souhaite peut adhérer, l’idée étant simplement de soutenir la candidature et le projet d’Alain Juppé !

Quels sont vos liens avec les «assos» similaires des autres écoles ?

Dans le cadre plus large des Jeunes Avec Juppé, nous avons des coordinateurs qui nous permettent de garder contact et de mener des actions communes, comme les tractages.

Comment comptez vous mobiliser les étudiants dauphinois ?

Dauphine est une université marquée par un aspect non-partisan voire même apolitique, ce qui se reflète bien par le succès des listes Esprit Do lors des élections étudiantes. Mais le centre-droit y est très présent, même de façon silencieuse. La mobilisation passe par des tractages, une mobilisation sur les réseaux sociaux (via notre page Facebook), mais aussi la possible organisation d’événements comme des cafés politiques !

Comptez vous vous inscrire dans la durée au sein de Dauphine ?

Pour l’instant, notre priorité reste la primaire, car le travail à fournir est très important ! Par la suite, nous aimerions bien entendu porter un projet présidentiel, et continuer à partager des convictions et des débats avec les dauphinois !

 


anepasmanquer

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*