Pourquoi la France est encore une grande puissance ?

Avec l’élection présidentielle de 2017, les arguments pour dramatiser la situation actuelle de la France et polémiquer sur un déclin de l’Hexagone, battent leurs pleins. Sauf que derrière ces discours réducteurs, la réalité sur la place de la France dans le monde est tout autre.

Le déclin de l’Hexagone, nouvel ouvrage d’un polémiste ? Une expression qui semble, en tout cas, être rentrée dans le langage quotidien. Notre pays ne serait plus ce qu’il a été et il serait rentré dans une lente et irrévocable agonie, condamné à être relégué au rang de puissance minime sans impact sur la scène internationale.

Avant de continuer toute analyse, commençons par nous poser une question : quand la France a-t-elle été maitresse du monde ? La France domina le Monde durant deux phases de l’Histoire. La première sous Louis XIV où la culture française est signe de progressisme sur la planète. Le roi entame un long processus d’unification du territoire où il y développe son économie. Le Roi Soleil fait de la France la nation qui dirige le Monde pendant son règne. La deuxième période, plus brève, s’étend de 1805 à 1815 et repose sur le génie tactique et réformateur de l’Empereur Napoléon Ier. Brillant stratège militaire, il entame un processus d’unification européenne.

Entre ces deux périodes, la France a connu des phases de croissance et de déclin. Parce qu’aucun pays n’a été capable de continuellement occuper la première place du podium en terme d’influence mondiale. Concernant la France d’aujourd’hui, elle occupe une très honorable seconde place depuis la fin de la Guerre Froide. Plusieurs raisons expliquent cette position : son industrie, sa puissance diplomatique et son armée.

Sur le plan militaire, l’armée française compte environ 365 000 hommes actifs (plus 50 000 réservistes) soit la plus grande en Europe derrière la Russie. Un atout indéniable qui permet au pays d’être l’un des rares à pouvoir  déployer très rapidement des milliers d’hommes à l’équipement performant en tous points du globe. En 2013, l’opération Serval au Mali en est une bonne illustration, démonstration de force saluée par d’autres grandes puissances (dont les Etats-Unis). Ajoutons également l’intervention en Irak en 1991, au Rwanda en 1994, en Yougoslavie en 1999. La France est également le seul état européen à posséder la capacité d’appréciation de la situation spatiale : détection et suivi des satellites en orbite basse grâce aux radars de l’Armée de l’air, GRAVES et SATAN (outil COSMOS).

L’industrie française, malgré un déclin relatif en raison d’une perte de compétitivité, se porte globalement bien. La France possède des secteurs industriels capables d’exporter sur la scène internationale et pas seulement dans le luxe et le vin comme le consensus a tendance à la croire. L’industrie de l’armement se porte très bien et permet à la France d’exporter des biens à très forte valeur ajoutée ainsi que d’affirmer sa puissance militaire. Le secteur de l’aéronautique est en bonne santé grâce à l’Airbus et la fusée Ariane (pour la branche aérospatiale). Notons également que la France possède une base de lancement à Kourou en Guyane, zone avec un rôle stratégique important. D’autres industries de pointes sont visibles : pharmacie, pétrochimie, automobile. L’agriculture a, aussi, connu un développement spectaculaire depuis 1945. La France est aujourd’hui la 1ère puissance agricole de l’Union européenne. Elle produit et exporte massivement (blé, viande, produits laitiers, fruits…). Ces succès s’expliquent par le savoir-faire et la qualité des ingénieurs formés dans nos écoles et universités. La France se hisse à la troisième place en Europe pour les investissements étrangers (derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne). La bonne qualité des infrastructures et les bonnes compétences de nos cadres et ouvriers expliquent ce phénomène.

Enfin, la France possède le 3ième plus grand réseau d’ambassades et consulats au Monde ainsi qu’une place, tant convoitée, au Conseil de Sécurité. Un conseil composé de quinze membres et dont seulement cinq ont un droit de véto permanent (dont la France !). Si la France utilise ce-dernier, c’est une opération militaire toute entière qui peut être remise en cause. La décision de ne pas suivre l’invasion de l’Irak en 2003 en est un exemple. De plus, le français reste une langue diplomatique employée dans les diverses procédures des nations Unies. Preuve d’une influence linguistique dans le Monde. Aujourd’hui, la France est présente dans le monde par le biais de ses possessions territoriales dispersées dans le monde entier : ce sont les DOM-TOM (îles aux Antilles, La Réunion, Tahiti…). Ces territoires sont souvent de petites îles, à l’exception de la Guyane, mais ils jouent parfois un rôle stratégique important (ancienne base nucléaire à Mururoa dans le Pacifique).

Par conséquent, la France se hisse comme puissance de premier rang sur la scène internationale. Evidement, s’il on compare aux Etats-Unis d’Amérique le débat est vite clos (la France ne peut prétendre rivaliser avec la puissance outre-Atlantique). Elle n’en reste pas moins une nation qui s’insère convenablement dans le concert des 193 pays reconnus par l’O NU et qui influence le cours de l’Histoire Mondiale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*