AIESEC, l’international à porté de main

Mercredi 10 décembre a eu lieu une réunion d’information sur les stages internationaux organisée par AIESEC. Vous n’avez pas pu être présent ou vous n’avez tout simplement pas été au courant, pas de panique, La Plume y a assisté pour vous.

Partir deux mois en Indonésie dans le cadre d’une mission humanitaire, ou six mois au Pérou pour travailler en entreprise ? Si ces projets vous intéressent, AIESEC peut vous aider.

Qui est AIESEC ?

Ce réseau de jeunes de 18 à 29 ans propose aux volontaires du monde entier une expérience internationale permettant de développer leurs compétences et leur « compréhension du monde ».

Que proposent-t-ils ?

Deux possibilités s’offrent à vous : stage humanitaire ou un stage professionnel.

Le stage humanitaire (Global Citizen sur le site internet) proposé par AIESEC dure entre six et huit semaines. Durant cette période, l’« AIESECEUR » mène une mission allant de l’alphabétisation et l’éducation d’enfants, au développement durable en passant par la micro finance. Humanitaire ne signifie pas « sociale », certaines missions se déroulent en entreprise et ont attrait aux domaines du marketing, des ressources humaines, du management, du développement des organisations… L’année dernière, une étudiante est ainsi partie aux Philippines. Elle travaillait la semaine, de 8h30 à 16h, dans le but de développer l’efficacité et la compétitivité des micro-entrepreneurs philippins. Elle disposait chaque semaine de un à deux jours de congés. Ce type de stage coûte 225€ (60 € d’acompte puis 165€). Le prix inclut toutefois l’hébergement en famille d’accueil ou en résidence, ainsi que le paiement d’un repas par jour. Il faudra donc penser aux billets d’avion, à l’assurance et à votre VISA.

Humanitaire ne signifie pas « sociale », certaines missions se déroulent en entreprise et ont attrait aux domaines du marketing, des ressources humaines, du management, du développement des organisations…

Le stage professionnel (Global Talent) dure entre 6 et 18 mois, il est par conséquent dédié majoritairement aux étudiants en Master. Il a essentiellement pour but d’accroître votre employabilité grâce au développement de vos savoirs, savoirs-être et savoir-faire à l’international. Encore une fois, les missions proposées sont nombreuses : enseignement de l’anglais à des élèves, étude de marché (marketing), ou encore développement d’un logiciel ou d’un site internet… Une des différences majeures entre ce type de stage et celui vu précédemment est non pas le contenu des missions mais leur rémunération. Ce salaire permet aisément de vivre dans le pays durant la durée de l’expérience, en couvrant les frais de logement, de transport, et de nourriture. Pour participer au voyage, l’étudiant devra s’acquitter d’un montant de 350€ (dont 60€ d’acompte). Ce prix ne comprend ni paiement du VISA, ni les billets d’avion, ni l’assurance.

Comment participer ? Quelle est la procédure ? 


Après s’être rendu sur la plateforme du site pour voir si les propositions de stages correspondent à vos attentes, répondre au questionnaire en ligne.

1 - Fixer un entretien avec AIESEC. Celui-ci n’a rien d’un entretien professionnel. Il dure environ 20 minutes et permet de transmettre vos attentes à l’organisation pour vérifier si vos souhaits pourront être satisfaits par l’AIESEC.

2 - Verser le premier acompte de 60 € donnant la possibilité de postuler aux offres de stage de la plateforme.

3 - Tout au long de votre recherche, un membre de l’AIESEC vous accompagne, si un lien fort est créé avec cette personne il sera en mesure de savoir ce que vous recherchez et donc de vous envoyer deux à trois offres par semaine. Attention, vous ne pouvez candidater qu’à 15 offres en même temps : si une 16 ème offre vous intéresse il vous faudra attendre le rejet d’une de vos candidature.

4 - Suite à vos candidature les entreprises ou ONG vous feront passer des entretiens.

Cette phase de recherche de stage dure environ 1 mois pour les stages humanitaires, et 4 mois pour les stages professionnels et dépend du poste que vous recherchez.

Votre stage est enfin acquis ?

A ce moment-là, seulement, la seconde partie des frais vous est réclamée. Pour ces premiers pas vers une expérience en solitaire, AIESEC est là pour vous aider et vous convoque dans un premier temps à un séminaire de préparation au départ en compagnie de tous les autres étudiants participant à l’aventure. Puis durant tout votre séjour, un Budies (membre de l’ONG sur place) vous accompagne et vous soutient.

Dans tous les témoignages retransmis ce mercredi, les étudiants parlent « d’une des meilleures expériences de leur vie » et « d’un changement d’eux même ». Leur mission leur a permis de découvrir tout un pays, de voyager, de se faire des amis voir une famille. Une expérience extraordinaire. Alors pourquoi pas vous ?



Capture d’écran 2015-12-13 à 14.58.57

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*