Dauphine Londres : les débuts d’une vie associative ?

Si pour vous Londres ne se limite qu’aux traditionnels Fish & chips, à la fameuse Big Ben et à l’incontournable Oxford street, vous oubliez le plus important : Dauphine Londres. Avec sa petite centaine d’étudiants, le nouveau-né dauphinois, bien que situé en plein cœur de Londres, est nettement moins animé que le campus parisien. En cause : le manque de vie associative. Difficile d’imaginer un instant le campus parisien sans son agitation permanente : distribution de flyers, soirées à gogo, musique dans la cour, etc. Vous ne trouverez rien de tout ça du côté londonien…pas même un mur de promo animé !

Aussi travailleur que fêtard, le Dauphinois londonien avait pourtant bien l’intention de changer cette situation. D’ailleurs, cette année, Dauphine Londres innove avec la création de la DLU (Dauphine London Union), l’équivalent du BdE parisien. Après l’élection du président, les entretiens se sont enchaînés avec, au programme, des minutes de gloires dignes des grandes assoces du campus parisien.

Capture d’écran 2015-11-29 à 14.50.39

Une fois l’équipe constituée, la DLU est passée à l’action. Ambiance anglo-saxonne oblige, elle a profité d’Halloween pour lancer le premier épisode de la saga « soirées ». Plus de 70 étudiants étaient rassemblés pour l’événement. Un début prometteur.


Capture d’écran 2015-11-29 à 15.04.28



Capture d’écran 2015-11-29 à 15.24.00

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*