A la découverte de la maison de Balzac

Tous les jours, je passais devant sans jamais vraiment savoir de quoi il s’agissait. Néanmoins, planquée derrière des arbres, des grilles et de nombreux panneaux signalant travaux et rénovations, se trouve une maison qui d’apparence ne paie pas de mine. Une amie me l’avait pourtant bien fait remarquer et le panneau marron, à la sortie du métro, me l’indiquait, mais je n’y avais jamais fait attention. D’ailleurs, c’est sûrement l’une des raisons pour lesquelles Balzac l’avait choisi : car oui, dans notre XVIème arrondissement, au cœur de Passy, s’élève la demeure parisienne de Balzac, la seule qui subsiste encore aujourd’hui. En m’attardant sur l’écriteau, posé devant une petite porte, j’apprends avec surprise que c’est dans cette demeure cachée que le maître du roman français, l’écrivain du Chef d’œuvre inconnu et d’Eugénie Grandet, a vécu durant quelques années. Il s’est réfugié en ce lieu de 1840 à 1847, sous un pseudonyme, pour échapper à la traque de ses créanciers.

Aujourd’hui, la Maison de Balzac, située au 47 rue Raynouard et 24 rue Berton, rachetée par la ville en 1949, est un musée intégralement dédié au romancier et à son œuvre. En plus de l’appartement de Balzac, le musée s’étend sur plusieurs pièces et 3 niveaux, autrefois occupés par d’autres locataires. Véritable musée littéraire, la Maison de Balzac comporte à la fois des expositions temporaires souvent payantes et une bibliothèque dotée d’éditions rares d’œuvres de l’écrivain et de celles d’un de ses proches amis.

On peut également admirer une partie du mobilier et des objets personnels de Balzac : sa petite table d’écriture n’aurait d’ailleurs pas bougé de son cabinet de travail. C’est dans ce pavillon que Balzac a corrigé l’ensemble de La Comédie humaine - une pièce est dédiée à la généalogie des personnages où 1000 sur les 6000 y sont référencés - et qu’il a écrit quelques uns de ses chefs d’œuvre.

Finalement, le plus alléchant c’est sans doute qu’il s’agit d’un des 14 Musées de la Ville de Paris. Et, comme pour tous les musées de la ville, la visite est gratuite pour les moins de 26 ans !

N’hésitez pas non plus à aller faire un tour dans le petit jardin attelé à la maison qui fait  bien vite oublier l’air pesant de la ville.

Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*