Dauphine vers une meilleure reconnaissance à l’international

Depuis décembre dernier, Dauphine est officiellement arrivée dans le gratin des écoles de commerces européennes. La revue britannique The Financial Times a fait entrer l’université dans son très reconnu classement des top écoles de commerce européennes.

Alors certes, notre chère université ne pointe pour l’instant qu’à la 75ème place du classement, pas loin de L’ESSCA (71ème) ou encore l’EM Normandie (76ème). Cette place ne semble pas vraiment significative du niveau de l’enseignement dispensé à l’université mais le classement est assez variable selon les années, bien que les dix premières places ne changent pas beaucoup depuis quelques années. On retrouve dans le haut du classement plusieurs écoles françaises comme HEC (deuxième) et l’INSEAD (troisième), britanniques comme la London Business School (première) ou encore suisses avec St Gall (cinquième). Ce classement s’établi sur plusieurs critères comme le salaire des anciens, le pourcentage des doctorants parmi le corps enseignant le pourcentage d’étudiants étrangers…etc.

La question se pose alors : comme Dauphine peut-elle progresser dans ce classement très compétitif ? nous disposons peut-être déjà de la réponse avec l’ouverture des centres à Londres et à Madrid. Nul doute que la visibilité à l’international de l’université va fortement progresser dans les prochaines années. Cette renommée internationale est aussi l’objectif majoritaire d’Isabelle Huault qui déclarait après son élection au poste de présidente de l’université que son but était de « développer la notoriété de l’établissement à l’étranger » afin de « nous positionner parmi les meilleurs établissements européens ».

La marche à suivre est donné rendez-vous en décembre prochain pour voir si cette politique aura porté ses fruits dans le prochain classement…

 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*