Star Wars Battlefront : la Saga revient en force

Voilà des années que les fans de La guerre des étoiles réclament une suite à la série au succès mondial qui se déroulait dans une galaxie lointaine, très lointaine. L’univers créé autour de cette saga qui opposait dans un monde futuriste les forces des chevaliers Jedi à celles de l’Empire, a fait battre le cœur de plus d’une génération depuis la sortie de son premier film en  1977. Cet univers a connu une renaissance avec l’annonce de la sortie de Star Wars VII : Le réveil de la Force pour décembre prochain après le rachat des droits par Disney. Il est impossible de parler de l’univers de Star Wars sans s’arrêter un instant sur l’élément qui distingue la sortie de ce film des autres blockbusters habituels : la sortie en parallèle du jeu vidéo inspiré de la saga, Star Wars Battlefront.

C’est un jeu qui s’inscrit dans la continuité d’une série débutée en 2004 avec le premier Battlefront, pourtant ce dernier opus se distingue radicalement de ses prédécesseurs. Une première différence réside dans le changement de studios de développement. En effet après la fermeture de LucasArt studios par Disney, c’est DICE la filiale d’Electronic Arts (connue notamment pour la série Battlefield) qui a repris les commandes.  Bien que prévu pour novembre 2015, les plus impatients ont pu en avoir un avant-gout pendant quelques jours, grâce à la sortie, début octobre, d’une bêta. Star Wars Battlefront est sans aucun doute un des jeux les plus attendus de l’année (si ce n’est LE plus attendu).

star_wars_battlefront_3

Un univers époustouflant…

« Les personnages incarnés, les vaisseaux, les tourelles ou tout simplement les bâtiments, par leurs apparences ou leurs déplacements semblent plus vrais que nature »

Autant dire que niveau ambiance et décors, Battlefront a su se placer à la hauteur de nos espérances. Dès le démarrage, les fans ont pu se surprendre à chantonner l’air de La marche impériale, musique mythique qui incarne toute la saga Star Wars depuis sa création. Le jeu propose plusieurs modes de gameplay : hors connexion, en ligne, solo ou à plusieurs. Quelque soit le mode choisi, le joueur pourra évoluer dans le désert de Tatooine ou dans la neige de Hoth, en ayant l’impression de s’y trouver vu la qualité des graphismes. Les personnages incarnés, les vaisseaux, les tourelles ou tout simplement les bâtiments, par leurs apparences ou leurs déplacements semblent plus vrais que nature.

Mais le plus impressionnant de tous est sans nul doute le mode qui reproduit la bataille sur Hoth, dans laquelle l’armée de clones de l’Empire assaille les rebelles. S’enclenche alors un affrontement qui peut contenir jusqu’à 40 joueurs en ligne…simultanément ! Le joueur se retrouve pris dans un tourbillon de tirs et d’explosions, un florilège de Stormtroopers essayant de viser les rebelles, un troupeau de machine AT-AT qui ne peut que l’enthousiasmer. Tous les éléments de l’univers Star Wars s’y retrouvent et avec un peu d’entrainement le joueur pourra parvenir à incarner parfaitement un vrai Jedi ou même le maléfique Darth Vader. La fin de la partie arrive toujours trop vite, et à peine les scores affichés, une seule pensée occupe l’esprit : recommencer !

… qui ne satisfait pas tout le monde

Pourtant cette version d’essai est loin de faire l’unanimité, les reproches ont rapidement fusés sur le net. Le premier évoqué est le manque de flexibilité : le gameplay sur cet opus a été extrêmement simplifié, aucune personnalisation n’est pour l’instant possible. Le choix se limite à trois armes, sans possibilité de les modifier, de les personnaliser un peu.
Un autre élément assez embêtant est qu’il est quasiment impossible de gagner la bataille sur Hoth lorsqu’on fait partie des rebelles. Bien que ce soit en adéquation avec le film, il était normal de s’attendre à une bataille plus équilibrée. Restent encore quelques petites mises au point avant la véritable sortie de Battlefront et les joueurs pourront alors apprécier pleinement ce véritable chef-d’œuvre. Patience….

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*