Gotham, la série qui fait du bruit

Voilà plusieurs années que l’univers des super-héros connait un succès retentissant, plus grand encore que celui des années 60 et 70, période pendant laquelle une bonne partie des superhéros qu’on connait aujourd’hui ont été créés. Ce boom ne concerne pas seulement les comics, il s’impose sur tous les formats : films, dessins animés, séries, produits dérivés etc. On ne compte plus le nombre de remakes de Spiderman au cinéma, et pourtant chaque sortie fait plus d’entrées que la précédente. Un véritable triomphe !
Mais il n’y a pas que le cinéma ! Les séries font également beaucoup de bruit : Arrow, Legends of Tomorrow , DaredevilJessica Jones mais aussi, et surtout, depuis un an et demi : Gotham.

Contrairement aux autres séries, Gotham se distingue par son approche nouvelle et originale de l’univers Batman. Le créateur Bruno Heller (aussi scénariste de Mentalist) a décidé de bouleverser un peu les choses : au lieu de centrer la série sur le chevalier noir, il l’a axée sur l’inspecteur Jim Gordon et a fait de Bruce Wayne, alors enfant, un personnage secondaire. Défi difficile, surtout vis-à-vis des fans qui voient leur héros amoindri, jeune et fragile suite à la mort de ses parents, et bien sûr encore impuissant face au crime qui règne à Gotham City.

Cette approche permet de mettre en lumière une partie peu connue de la vie de Bruce Wayne : celle pendant laquelle il est élevé par son majordome, et qui va l’amener à devenir le véritable justicier de Gotham City : Batman.
De son côté, Gordon - encore simple lieutenant au début de saison 1 – va devoir se battre contre un Gotham très sombre où règne le crime et l’anarchie. Là où la corruption domine, il va s’imposer pour rétablir la justice. Avec une détermination et un charisme hors du commun, il parvient à faire preuve de fermeté et de droiture, tâche peu aisée dans une ville tiraillée par une guerre de pouvoir entre deux clans mafieux.
Ce conflit criminel fait apparaitre une figure connue : celle du Pingouin. En effet, le Pingouin, d’abord simple porteur de parapluie, va, poussé par sa soif de pouvoir,  prendre le dessus, pour s’imposer comme figure incontournable de la série.

D’autres illustres personnages de l’univers Batman font leur apparition : Catwoman et Poison Ivy, alors encore à un stade de relative innocence,  mais aussi Zsasz, Mr Freeze, Falcone, et l’Epouvantail eux bien adultes, bien mauvais, qui vont donner du fil à retordre à Gordon.
Certains personnages ont bien sûr été créés pour les besoins de la série (comme Fish Mooney ou Theo Galavan). Ils viennent enrichir la liste de super-vilains de l’univers Batman, et apportent un vrai plus à l’originalité de la série.

Mais cela dit, une question revient incessamment dans l’esprit des fans : à quand le Joker ? Cette figure mythique, son rire horriblement reconnaissable, et son esprit déjanté manquent cruellement à la série. Tout le monde s’impatiente de le voir arriver ! Que l’on se rassure, la deuxième moitié de la saison 2 vient de commencer : de nouvelles enquêtes, de nouveaux mystères et bien sûr de nouveaux super-vilains pour notre plus grand plaisir !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*