BIOTIFUL BREAKFAST !

DEJ durable

Et si vous vous laissiez tenter par des goûts sucrés et des notes acidulées pour plus que de la simple gourmandise : un instant de plaisir ? Mercredi dernier, l’association Dauphine Durable organisait un petit-déj équitable. Pour s’y rendre, pas besoin d’être adepte du bio, ni amoureux de la nature. Seul ou entre amis, il s’agissait avant tout de partager. Vous avez loupé le rendez-vous ? La Plume y est allée pour vous.

Ce petit déjeuner est une des idées les plus anciennes de Daudu, mais une toute première pour Héloïse et Loreleï, responsables de l’évènement. Depuis déjà deux ans, Dauphine Durable se charge de nous faire découvrir des produits bio et équitables. Sur place, pas de croissants, ni de pancakes bien gras mais des produits inédits pour exalter nos papilles.

Les plus voraces se sont rués sur le buffet dès l’ouverture, à 9h. A la carte ? Pain au miel, tartines de confitures à l’ancienne, biscuits aux multiples saveurs, fruits séchés (j’ai goûté la mangue séchée et les cranberries, une tuerie !), chocolats parfumés à gogo, céréales variées pour les plus « heathly »… et bien plus encore ! Le must ? La pâte de spéculoos, que seuls les premiers arrivés ont eu le privilège de goûter ! Pour accompagner ? De succulents  jus de fruits à l’ananas, mangue, poire, pour faire le plein de vitamines.

Non seulement le buffet était appétissant, mais l’accueil et le sourire étaient également au rendez-vous. C’est ainsi dans une bonne ambiance, agrémentée d’une touche musicale, que nos fervents daudusiens ont accueilli les dauphinois pour partager cet instant. La star de l’assoc’, Garou le gorille, n’a pas manqué de faire son show pour compléter le tableau.

Alors si, mercredi dernier, vous aviez préféré la chaleur de votre couette à celle fumante d’un bon chocolat chaud mousseux : NO PANIC, la prochaine édition est prévue au mois de janvier. Vous pourrez ainsi découvrir les bienfaits d’un bon petit déjeuner complet et équilibré pour la modique somme de 3€. Qui sait, peut-être vous laisserez-vous convertir au bio…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*