Premier jour des Start-up Days, devenir entrepreneur

Premiers jours des Start-up Days. Genius accueille les participants venus de tous horizons et avec des profils différents. La Plume a rencontré Kim, une jeune femme qui n’a qu’une idée en tête : devenir entrepreneuse.

La Plume – Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

Kim – J’ai fait un master en entrepreneuriat, dans une école de commerce. Puis j’ai acquis le statut étudiant entrepreneur. J’ai ensuite tenté de monter une première boîte.

La Plume – Es-tu passé par un incubateur ?

Kim – Oui j’ai voulu tout apprendre, tout voir et j’ai sans doute passé plus de temps à étudier les mécanismes de création d’entreprise qu’à me focaliser vraiment sur mes projets. Il y a pas mal d’incubateurs, un peu partout, et bien souvent, c’est gratuit ou presque. L’accompagnement aux jeunes entrepreneurs est vraiment riche mais il est difficile de ne pas se perdre dans cette multitude de possibilités.

La Plume – D’où t’es venu ce goût d’entreprendre?

Kim – Je viens d’une famille d’entrepreneurs. Tout le monde crée sa boite dans ma famille, mon père, ma sœur et ma grand-mère à son époque. Mon frère lui est intrapreneur, c’est à dire qu’il est entré dans une boîte peu développée et qu’il a ensuite créé presque tout à l’intérieur.

La Plume – Peux-tu nous dire en quelques mots en quoi consiste le projet que tu comptes présenter ce soir?

Kim – J’aimerais développer une boîte qui fournirait des box de friandises du monde entier, pour la première fois regroupées et livrées à domicile pour des occasions particulières. Je me suis rendu compte que la plupart des bonnes choses de l’étranger sont difficilement trouvables en France. J’aimerais ainsi agréger les meilleures gourmandises de chaque pays, dans une unique box, luxueuse.

La Plume – Une dernière question : si ton projet n’intéresse pas suffisamment de monde, que feras-tu de ces jours ?

Kim – Peu importe. Si mon projet n’est pas retenu, je rejoindrai volontiers un autre groupe. Je souhaite vraiment créer une entreprise. Je recherche essentiellement des bons projets dans lesquels m’impliquer. Je veux trouver un cadre de recherche stimulant et un projet à financer.

La Plume – Merci beaucoup ! Et, bon courage !

Kim a fait parti des seize participants lanceurs de projets, seulement onze projets retenus en fonction des préférences de l’ensemble des participants en compétition jusqu’à dimanche. Les lanceurs de projets ont eu une minute pour séduire. Les participants ont ensuite pu échanger entre eux et constituer les équipes suivant les affinités et les profils.

Voici la liste des projets retenus, que les participants tenteront de développer sur la durée du week-end.

  • Bet It
  • DigiSafe
  • Coup de Pouce
  • Ticket Numérique
  • Easybnb
  • Kwaala
  • Adopte CTO
  • Linklight
  • Elystyle

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*