De Leone à Loana

C’est l’histoire d’un charisme que les années n’ont su user, une aura que le grand public découvre en 64 dans Pour une poignée de dollars. Il a alors 33 ans.

A 81 ans, il est toujours l’homme le plus charismatique des Etats-Unis, que di-je, du cinéma, que dis-je du monde entier… Son regard bleu transperce l’écran et le temps : Clint Eastwood.

Clint Eastwood acteur en plus de faire résonner des répliques désormais cultes est l’homme qui a réussi à rendre classe le poncho.
Clint Eastwood mélomane est l’homme qui compose, interprète, filme le jazz, qui a l’un des meilleurs morceaux de Gorillaz à son nom, et qui a fait un duo avec Ray Charles.
Clint Eastwood président du festival de Cannes est l’homme sous qui vit le jour la palme d’or la plus inattendue pour  Pulp Fiction.
Clint Eastwood réalisateur est le vieux réac’ le plus subversif d’Hollywood.

Alors pourquoi ?… Pourquoi !?

Pourquoi après avoir côtoyé le terrain de jeu de Sergio Leone côtoyer celui de Loana ?

 

Car oui, le foyer de Clint Eastwood sera au cœur d’un programme de téléréalité. Stupeur et incompréhension ! ( Et douce déception qui ne fait qu’accompagner celles déjà provoquées par ses trois derniers films)

A vrai dire, Mrs Eastwood & Company portera plus, comme son nom l’indique, sur sa femme et ses filles mais les caméras seront présentes dans le domicile familial du réalisateur qui en deviendra donc un acteur prestigieux.

Comment expliquer que le dernier des cinéastes classiques succombe à la téléréalité ? La seule réponse ne remettant pas en cause l’icône qu’est Clint Eastwood est celle d’un amour envers sa femme à qui il n’aurait rien pu refuser.  Sans être pleinement convaincu par cette thèse, je m’y accrocherai cependant.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*